ADRESSEZ-VOUS À:

Je-ne-sais-quoi
000 rue des Anges Gardiens
Je ne sais où (Jemenfiche) UNI VERS

TIMBRE JE-M'EN-FICHISTE

TIMBRE JE-M'EN-FICHISTE

Courrier via pigeon voyageur électronique

Courrier via pigeon voyageur électronique

jeudi 24 janvier 2008

La marche des mots ou manger des mots

Je viens de lire un billet d’Hélène Matteau sur son blogue. J'oscillais entre écrire un billet sur le mien avec référence au sien ou publier un commentaire à la suite de ses propos. Bref, voici le commentaire ici, qui a été publié là bas, pour faire taire les délibérations de mon MOI.

J’adore m’interroger sur la justesse d’une expression et en particulier sur l’étymologie d’un nom. C’est tout à coup ouvrir une porte derrière laquelle une farandole de mots vient animer la langue dans un mouvement joyeux et noble. Une image inattendue me vient tout à coup et j’hésite à la nommer ici, me questionnant sur sa pertinence… C’est celle de la chaîne alimentaire.

À propos des messages

Plusieurs autres publications peuvent être trouvées dans la section CATÉGORIES ou en fouillant dans les archives.

Archives

Ne cherchez pas midi à quatorze heures